The Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle Encyclopedia
22 May 1859, Edinburgh M.D., Kt, KStJ, D.L., LL.D., Sportsman, Writer, Poet, Politician, Justicer, Spiritualist Crowborough, 7 July 1930

Conan Doyle (Ric et Rac 12 july 1930)

From The Arthur Conan Doyle Encyclopedia

Conan Doyle is an obituary article published in the french newspaper Ric et Rac on 12 july 1930.

Conan Doyle

Ric et Rac (12 july 1930, p. 2)

Avec une profonde émotion, l'Angleterre vient de célébrer les obsèques d'un de ses écrivains les plus féconds et les plus populaires. Sir Arthur Conan Doyle, rénovateur du roman policier et père du fameux Sherlock Holmes, dont le monde entier a lu et relu passionnément les aventures traduites en vingt-sept langues et répandues à des millions d'exemplaires.

Né à Edimbourg le 22 mai 1879, Arthur Conan Doyle, fils d'un fonctionnaire des finances qui était aussi un peintre de talent, fit tout d'abord ses études de médecine. Ce fut même un de ses professeurs, le docteur Bell, qui, en lui donnant sa première leçon de « déduction », lui inspira, semble-t-il, l'idée de créer cet étonnant personnage de Sherlock Holmes, type de détective logicien à qui rien n'échappe.

Un matin, à l'hôpital d'Edimbourg, le docteur Bell entouré de ses élèves, parmi lesquels se trouvait Conan Doyle, examinait un malade qui s'était présenté à la consultation; et il lui dit tout à coup, au grand ébahissement des assistants :

- Je n'ai pas besoin, mon garçon, de vous questionner sur votre profession. Je vois que vous arrivez depuis peu des îles Barbades, où vous étiez sous-officier dans un régiment écossais.

- Oui, Monsieur, répondit le malade stupéfait... Mais comment avez-vous pu deviner tout cela ?

- C'est très simple, expliqua le docteur Bell en se tournant vers ses étudiants, cet homme a une attitude militaire et il n'a pas enlevé son drapeau, ce n'est pas l'usage dans l'armée. Il l'a quittée récemment puisqu'il n'a pas encore eu le temps de prendre des manières civiles. Son air d'autorité dénote qu'il avait un grade. Son accent indique qu'il est Ecossais. Enfin il est atteint d'éléphantiasis, qui est une maladie des Antilles.

Sherlock Holmes n'eût pas été plus perspicace !

Conan Doyle n'exerça pas longtemps la médecine, et vers 1886, il se mit à écrire. Son premier livre Une étude en écarlate passa inaperçu. Mais peu à peu le succès lui vint... La compagnie blanche, Un crime étrange, Le chien des Baskerville (dont on vient de tirer un film parlant), Le drame du Korosko, Le mystère de Cloomber, Le drapeau vert, Le monde perdu, Le capitaine de l'Etoile Polaire, parurent successivement. Puis ce fut l'étourdissante série des Sherlock Holmes. Conan Doyle était devenu illustre ; et déjà en 1905, ses nouvelles lui étaient payées par les magazines anglais à raison de 1 fr. 75 le mot. Rudyard Kipling à la même époque touchait en moyenne 2 fr. 50 par mot.

On lira plus loin un des plus passionnants récits que Conan Doyle ait écrits : Une heure bien remplie.

Depuis quelques années sir Conan Doyle avait abandonné la littérature d'imagination qui fit sa fortune, pour se consacrer exclusivement à la métaphysique et au spiritisme. Il affirmait avoir évoqué et matérialisé plusieurs fois le fantôme de Jeanne d'Arc. On a publié de lui une étrange photographie médiumnique prise au Crewe Spiritual Circle et qui parut dans le Daily Mirror. On l'avait photographié seul, et la plaque, une fois développée, montra à côté de lui l'image de son fils, mort au champ d'honneur pendant la guerre.

- Les morts vivent, je le sais ! déclarait-il en 1925, avec une calme assurance... J'ai vu aussi clairement que dans la vie les fantômes de mon fils et de ma mère. Aussi ai-je décidé, d'accord avec ma femme, d'employer désormais toute mon activité intellectuelle à combattre le matérialisme et à jeter une radieuse clarté sur le mystère de la vie et de la mort.







© arthur-conan-doyle.com